Trois bonnes raisons de parler du don d’organes

Trois bonnes raisons

Don d’organes, oui ou non ? Il y a plusieurs bonnes raisons d’aborder cette question avec sa famille et ses amis proches. Si l’on a déjà pris sa décision, on peut la reporter sur la carte de donneur.

  1. Pour moi

    Je décide de ce qu’il advient de mon corps, de mon vivant et après. Je m’interroge si je souhaite ou non faire un don d’organes, de tissus ou de cellules après ma mort.


  2. Pour mes proches

    Parfois, la question du don d’organes se pose brusquement. Heureusement, mes proches connaissent ma volonté et peuvent prendre une décision qui respecte mon choix. Ce sera pour eux un soulagement au moment du deuil.


  3. Pour la vie

    En Suisse, beaucoup de gens attendent un organe. En disant « oui » au don, je pourrais sauver des vies.

Quel est votre type de communication ?